Bienvenue à Korroca !

29 mars 2010

And so on.

Ici sera posée toute question qui ne concerne pas un article en particulier, et si besoin il y aura rappel ou création de règles.

Premier petit rappel :

L'ordre c'est :

- Audrey Shiba
- Clem Archi
- Jeanne Hyde
- Manu Jhörj'
- Manon Akira


A vous de jouer ! (Yu-gi-oh!)

 


Posté par Korroca à 19:50 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,


06 avril 2010

La quête de Korroca

Premier article, Jeanne m'a confié la description de la quête. Ici, je vais donc expliquer la quête de Korroca et son origine. Let's go !



Il y a quelques millions d'années, la terre a été détruite suite à un choc inter galactique entre les planètes. Toutes les planètes du système solaire se sont éclatées en milliers de fragments, parsemés dans la galaxie. Pendant des décennies, les fragments de chaque planète se sont regroupés et, au bout d'un siècle, ont formé un nouveau monde : Orbus. Après la naissance de cette planète, il aura fallu plus de dix millénaires pour constater que des nouvelles formes de vies étaient apparues sur Orbus. Des créatures étonnantes et fascinantes sont nées, ont appris les rudiments de la vie, de la nature, des régles en société et ont finalement appris à vivre ensemble, au fil du temps. Voilà maintenant 19 971 ans qu'Orbus existe. Sur cette énorme planète, on peut considérer quatre continents*. La population mondiale d'Orbus les appelles les quatre royaumes, l'un prime les autres : Le royaume de la terre, Korroca. Ensuite nous avons le royaume du ciel, Linoa, qui est un royaume plus à l'écart puisqu'il se situe sur la première interface atmosphérique. Il y a eu un long et terrible conflit entre Korroca et Linoa. Chacun voulait gouverner sur Orbus. Après une lutte acharnée et des négociations inutiles, le troisième continent, le royaume de l'Ombre, Roots, imposa le fameux traité de Bambo : Chaque royaume gouvernerait sur ses terres et aiderait son prochain s'il en avait besoin. L'empereur de Linoa, refusa de signer le pacte et isola son royaume dans l'atmosphère. Le dernier continent est celui du royaume de l'eau : Vespero.


* Korroca étant le royaume le plus important des quatre, la quête se situera sur ce terrain. Jeanne publiera sur cette article la carte officielle de Korroca.



Tout d'abord, les personnages doivent impérativement se rencontrer, créer des liens, gambader dans le royaume et accroître leurs compétences avant de commencer la véritable quête. Suite aux quelques aventures partagées, les acolytes constatent que des phénomènes étranges se déroulent sur Orbus. Ils devront alors activer quatres champs magnétiques, se trouvant dans les domaines de Korroca.

Malheureusement, un fléau va s'abattre sur Orbus...



Un seul royaume va s'en sortir... mais lequel ?





Audrey.S

Posté par Korroca à 16:16 - Commentaires [3] - Permalien [#]

We are the world ...

SO !

Voilà la carte de ...

KORROCA ! (quel suspens insoutenable !)

korrocaataille

Bon alors expliquons deux trois choses :

- Terres d'Hybre : Territoire humain, mais squatté par un peu tout le monde lors des périodes de commerces importantes ! Magiciens admis of course.

Terre de Magus : en 1210, Magus,  grand magicien imbu de sa personne, décréta que les magiciens n'appartenaient pas à la même espèce que les humains, leur étant supérieurs. Il demanda alors l'émancipation de leur clan ainsi que des terres où il pourraient s'installer, et s'écria "Qui m'aime me suive !" Malheureusement seulement une petite moitié des magiciens l'aimait.

Montagnes d'Ayo
: abrite les trolls et les géants du Royaume, terrain déconseillé aux enfants.

Landes obscures : Là où vivent toutes sorte de monstres où espèces trop hideuses et surtout incroyablement dangereuses pour vivre en société. Rares sont les personnes à en être revenu.

Forêt d'Ombre : Lieu de vie des nymphes, Dryades, fées et moultes individus touts mignons.

Sources minérales : Résidences des nains qui protègent jalousement les ressources minérales. Ils sont très durs en commerce, mais reconnus dans la fabrication d'armes.

Plaines des Lumières : ressemblent un peu à un mélange entres les plages des caraïbes et les plaines normandes, enfin un super gros terrain habité par les elfes. Ya même des fleurs partout. Reconnus pour leur fabrication de flèches.

Alam : Capitale du royaume, neutre, où un représentant de chaque espèce ... Répertoriée à une place. Territoire neutre.

Moërt Zadig & Drose : Fleuves

Gouffre de la frasque : Le roi Rasir II se jeta dans se gouffre a^près que la belle qu'il eut aimé tout au long de sa vie le trompe et se remarie avec son propre frère. Il devint si fou que mille ans après sa mort sa folie est toujours présente dans les lieux, et quiconque s'en approche devient fou progressivement.

Falaise de l'oubli : Étrange phénomène que voilà : Plus de temps vous passez en ces lieux, plus vous oublierez ce que vous faites et ce que vous êtes.

Lac Seuthes : On a longtemps hésité entre un lac gigantesque où une mer intérieure. La majorité de la population ayant décidé que Lac "c'est plus mignon" bah ... Voilà. C'est de l'eau douce. (Poinpoinpoiiiiin ...)

Bon alors faut penser que chaque terrain est très grand, à la taille d'un pays. c'est un continent Korroca quoi ! Puis aussi pensons pour des idées à venir que Korroca subit toujours des rebellions intérieures par rapport au frontières.

Aussi : Toute technologie récente est bannie de Korroca, car selon les Contes des Anciens, ce fut l'origine de la fin du monde précèdent.
( Les contes : Textes retrouvés gravés à l'intérieur de montagnes ou sous sol à l'abri du temps qu'on a mis longtemps à traduire, et souvent ... De travers. Hum.)

                                    Bienvenue les amis : D

09 avril 2010

Présentation #1 Shiba

Shiba


brouillon3

Prénom: Shiba
Nom: Inconnu
Forme: Humaine
Taille: 1m69
Âge: 19 ans
Cheveux: Bruns
Yeux: Verts
Famille: soeur adoptive de Jhörg
Caractère: sociable, cultivée, rigolote, légèrement perverse.
Aime: les gadgets électroniques, les pilules magiques, manger, le vent.
N'aime pas: les insectes, le feu, le père de Jhörg.

Particularité physique: - tatouage à la nuque (symbole de Linoa)
                                  - une relique ambre en forme de cercle, incrustée au poignet gauche
Particularité mentale: aucune
Armes: l'épée de Linoa (retrouvée près d'elle lorsqu'elle était petite), ses bombes, l'amulette protectrice (qui lui sert de bouclier magnétique).

Spécialité: fabriquer des bombes, séduire.

Une ombre parcourt le ciel. Les premiers rayons mordorés du jour transpercent les nuages. Un Shubo* aux reflet cyan plane sur le royaume de Korroca. Après hésitation, l'animal se dépose avec grâce au milieu des arbres de la fôret d'Ombre. Une jeune femme descend du gigantesque rapace, transportant soigneusement un paquet dans ses bras. Elle caresse le bec de l'animal et s'éloigne plus loin dans la forêt. La femme abaisse sa capuche de flânelle rose et resserre son étreinte. Durant le temps de sa marche, elle semble psalmodier des formules incompréhensibles, tantôt accompagnées de pleurs, tantôt accompagnées de soupirs. Elle débouche sur une plaine fleurie où se trouve un arbre d'une taille majestueuse. Elle le contemple un instant avec béatitude puis estime sa taille. Elle admire le feuillage bleuté de l'arbre, effleure son tronc lisse aux écorces marrons, légèrement jaunâtres. Le lieu semble parfait. Elle s'y agenouille, murmure une dernière prière et y dépose le paquet qui s'agite doucement. Versant quelques larmes, elle porte ses mains à sa nuque pour y détacher un collier. Après quoi, elle ouvre doucement le paquet. En s'approchant de plus près, on y découvre un visage malicieux. La femme lui attache le collier autour de la nuque. L'enfant s'empresse de le mettre à la bouche pour le machouiller. Elle se relève, sort une épée qui se trouvait dans l'étui qui entourait sa taille fine et la plante rigoureusement dans le sol. Elle regarde de nouveau l'enfant, lui fait un signe puis s'en va sans même se retourner. Adieu Shiba...

Le Shubo est un rapace sacré utilisé comme mode de transport dans le royaume de Linoa. Un Shubo peut être de n'importe quelle couleur. C'est un animal qui atteint généralement deux mètres une fois la taille adulte acquise. Les Shubos sont hermaphrodites. Le sexe de leur partenaire n'a donc aucune importance. Cet animal ne se reproduit qu'une seule fois par an mais peut avoir une portée maximale de quatorze shubinos. La plupart des Shubos vivent jusqu'à la soixantaine. (âme sensible s'abstenir) Lorsqu'un Shubo meurt, un grand rituel a lieu dans l'enceinte d' Axone, la ville lumière de Linoa. La dépouille de l'animal est purifiée puis brûlée. Enfin, le/la propriétaire du Shubo disperse ses cendres dans le ciel et l'âme du Shubo s'envole à travers les cieux. (Fin de la séquence émotion)

Posté par Korroca à 21:38 - Commentaires [4] - Permalien [#]

13 avril 2010

présentation Archibale

ARCHIBALE

Top

***
(Archibale a complétement oublié de se présenter aujourd'hui,
il a donc préférer s'abstenir plutôt que de se présenter
en habits choquant voir révoltant,
il vous prie de s'excuser et sera visible
dès qu'il aura finit de raler et accepté de se récurer les doigts de pieds --' )
***

Nom :              né sous X (à réussit à se tirer de sous X à l’âge de sa majorité, bien que légèrement applati, Archibale ne garde aucun séquelle de cette rude période.)

Prénom : Archibale (plus communément appelé Archi)

Age :                351 ans (et demi!)

Origine : douteuse

CV :  0-18 ans : sous X

        18-40 ans : maternelle – primaire

        41 ans : abandon de ses études face à son manque d’implication révoltant. (viré de son école avec la mention « à réussit à tuer un de ses camarade avec de la patte à modeler, nous ne pouvons garder ce bon à rien dangereux dans notre établissement, il est dangereux pour lui et pour les autres »)

 

         41-41et demi : réorientation professionnel, stage en entreprise chez Dark Vador’s entreprise (célèbre entreprise de production de mal), le patron viendra lui-même le mettre dehors à grand coup de pied au derrière.

 

 

 

         42-52 ans : Les fesses douloureuses, Archibale vivra ces année de vache maigre seul au comptoir du « cafard », un bar mal famé peuplé des plus vils spécimens vivants (ou pas).

 

 

 

          52 ans : C’est ainsi qu’il fit sa rencontre providentiel avec Merwin (communément connu sous le nom de Merlin l’enchanteur) qui lui appris ses tours les plus fameux.

 

 

 

 

 

          53-78 ans : Subjugué par le talent de son jeune apprenti (et parce qu’il l’avait guéri d’un vilain ongle incarné), Merwin lui confia la commande de ses armées durant la grande bataille de Klough.

 

         78 ans : Cependant l’adulescent Archi n’en était pas à sa première connerie et c’est à l’aube de ses 78 ans qu’il entrepris de tester son sortilège de blanchissement de peau sur Merwin. Tout le monde en connu les ravages lors des premiers pas sur scène de Michael Jackson.

 

 

 

         78-112 ans : Encore une fois livré à lui-même et poursuivit par des soldats mécontent du salaire qui ne leur avait pas donné, Archibale erra ses quelques années dans les plaines du nord où il s’adonna à rallier les peuples autochtones qui peuple ses contrées lointaines. Il créa ainsi le premier Disneyland et se proclama lui-même grand inquisiteur des plaines du nord.

 

 

 

         112-213 ans : Lassé de ses grandes aventures épiques, qui l’usèrent jusqu’à l’os, Archibale décida de s’installer dans une petite bicoque au bord de la mer où il passa sereinement la plus paisible partie de sa vie, les doigts de pied en éventail.

 

 

 

         213 ans : Cependant voyant que la mort ne venait toujours pas, Archi décida de repartir à l’aventure. Toujours aussi inconscient qu’à ses plus jeunes années, il ne tarda pas à tomber dans une banale embuscade de groblins (mi-gros, mi-blins) où ses réflexes rouillés par tant d’années de retraite ne lui furent d’aucun secours. Les malfrats s’employèrent joyeusement à l'aplatir à l'aide de leurs paires de fesses proéminentes, et c’est alors,  et par un phénomène métaphysique, qui comme dirait Freud est directement reliés à l’inconscient douloureusement enfouie pendant tant d’année de souffrance inavoué dans le cortex cérébrale de notre objet d’étude, que tout ce passé si longuement refoulé des dommages psychologiques causés par le traumatisme de ce qu’il a enduré pendant 18 ans coincé sous X qui remontèrent à la surface. Et comme par magie, la carcasse tuméfiée d’Archibale se réduisit de sorte qu’il puisse échapper aux fesses graisseuses des groblins en se cachant dans une boite de conserve jetée là par un saint même pour la survie de notre ami Archibale qui disparut au yeux des groblins qui heureusement n'aimaient pas les épinards.

 

 

 

   213-350 ans : Ainsi à l’abris de toute menace mais coincé pour une durée indéterminée, Archibale eut tout le temps pour méditer sur sa vie et l’instabilité de l’espèce humaine (ou pas) et de la probabilité marqué qu’il a atteint un seuil presque improbable de vieillitude. Archi ne chauma pas pourtant durant ces années d’exil puisque poussé par sa nature douillette il refis entièrement la déco de sa boite de conserve la rendant ainsi digne des plus grand palais du Maharadja. Ainsi, bien qu’isolé du monde il pu jouir sereinement d’un confort non désuet qu’il ne devais qu’à lui-même.

 

 

 

        (1 avril) 350 ans : jour de gloire et bénédiction, la boite de conserved’Archibale fut frottés par inadvertance par un chat en manque d’affection ce qui eut pour effet de libérer en partie Archibale de sa boite de conserve d'épinard anglais (Archibale n’eut aucun nouvelle du chat par la suite et d’ailleurs il s’en fou), il peut depuis se jour y rentrer et y sortir à sa guise.

 

 

 

                   (2 avril) 351 ans :  reprise de ses activités crapuleuses sur les landes de Korroca…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 « appelez moi Archibale, chef des armées de Merwin, grand inquisiteur des plaines du Nord, inventeur du sort de guérison des ongles incarnés, conseillé privilégié du souverain Arthur Ier et détenteurs d’un tas d’autres titres dont l’énonciation serait inutile et fastidieuse. »

 

(Célèbre maxime prononcée lors du discours du 18 juin)

 

 

 

 

 

Posté par Korroca à 11:05 - Commentaires [4] - Permalien [#]